recette de pudding de chia au lait d'amandes maison et mûres sauvages

J'ai publié cette photo (ou presque, il y en avait encore trois ramequins...) sur mon compte instagram, et vous m'avez demandé si la recette serait sur mon blog... Pourquoi pas ! C'est une bonne idée et le mode d'emploi est simplissime et somme toute assez rapide quand on en a pris l'habitude... pour un résultat sain et délicieux ! Originaires du Mexique (de la région du Chiapas, hé hé !), les graines de chia (une sorte de sauge - salvia hispanica) sont riches en calcium, magnésium, fer, fibres, antioxydants, protéines (23 % quand même !), vitamines (notament B9 = acide folique)... - ah, là je sens que j'ai l'oreille des végétar/liens... et en bons acides gras - omégas 3 (AAL) et AGL (acide gamma-linoléique, comme dans l'huile d'onagre et de bourrache, réputées anti-âge). Avec tous ces arguments, je crois bien que vous n'allez pas résister à ce super-pudding, ici garni de mûres sauvages (ah ! la cueillette et les baies, ce serait aussi tout un chapitre ! mais honneur à cette magique petite graine noire, qui existe d'ailleurs aussi en blanc dans un goût et une couleur plus neutre...Que ne ferait-elle pas !).


Lait d'amande maison (500 ml) : (peut se faire indépendamment du pudding de chia)

- Faire tremper une poignée d'amandes complètes dans un bol d'eau la veille au soir.
J'ai compté, disons que ça fait une petite trentaine d'amandes. Et si voulez accélérer le processus, vous pouvez les faire tremper dans de l'eau chaude, 3-4 heures devraient suffire dans ce cas (mais bon, normalement on ne fait pas ça, hein...)
- Le matin, retirer la peau des amandes.
- Mettre 500 ml d'eau filtrée dans le pichet de votre blender (ooooooh, je suis désolée, sans un bon blender, on ne peut pas faire son propre lait d'amandes... un simple mixer peut faire office de, mais le résultat ne sera jamais aussi bien broyé, aussi lisse et mousseux). Ajoutez les amandes et mixez (personnellement, je laisse 40 secondes sur la puissance maximale). Vous pouvez filtrer votre lait, ce que je ne fais pas car j'aime que ce soit un peu épais.
- Réservez... ou buvez tel quel si vous ne faîtes pas de pudding à la suite... ou incorporez dans une autre recette. Ou grignotez vos amandes si vous n'aviez pas de blender, elles sont excellentes comme ça, réhydratées...

Pudding de chia (pour 2 bocaux de 250 ml) :

- Dans deux bocaux en verre (ou pots qui ferment avec un couvercle), mettre 2 bonnes cuillers à soupe de graines de chia (j'ai tendance à mettre 2 + une demie, à la réflexion...). 
Un peu de sucre complet si vous ne pouvez vous en passer... Attention, si vous voulez rajouter des fruits par-dessus votre pudding comme ici des mûres, il faut un bocal plus grand... 500 ml sur la photo.
- Verser le lait d'amande fraîchement préparé (ou lait végétal en brique - amandes, avoine ou soja fonctionnent mieux que des laits plus "eau" comme le lait de riz) jusqu'à mi-hauteur (si vous rajoutez des fruits, sinon, adaptez la taille du bocal au volume de lait et remplissez jusqu'en haut... presque).
- Ajouter quelques gouttes d'arôme naturel selon votre goût (vanille, amande amère, citron, fleur d'oranger...). Ou huiles essentielles si vous maîtrisez...
- Là maintenant, avec la queue de la cuiller ou une baguette, remuez énergiquement ! C'est le secret !!!! Pour que les graines de chia gonflent, il faut "touiller", même si vous secouez le pot fermé ensuite façon shaker, c'est une étape indispensable !!!! Remuez, battez le mélange lait / chia comme vous feriez une omelette... Voyez, elles commencent déjà à gonfler !
- Puis placer au réfrigérateur pour que le pudding "prenne" (j'ai tendance à revenir secouer mes bocaux plusieurs fois une fois qu'ils sont au frais, d'où le couvercle). Et laisser poser jusqu'au soir ou au lendemain (il faut laisser 12h environ)... Et oui, c'est simple, mais il faut un peu de patience...

- Au moment de servir, décorer avec des fruits frais sur le dessus, ici des mûres tout juste glanées, parce que c'est la saison et que cela nous oblige à sortir et bouger !, mais vous pouvez opter pour tout autre fruit (pêches, pommes, poires, bananes... ce qui est là), et même les mélanger façon tutti frutti. Autres options : des noix, noisettes, amandes pilées... des miettes de coco séchée... des fruits secs... du cacao cru... Les déclinaisons sont infinies...

Voilà... C'est beau, c'est prêt, il ne reste plus qu'à déguster. 
En dessert, au goûter ou au petit-déjeuner.

Commentaires