yoga & āyurveda : ce que sont VĀTA, PITTA et KAPHA

Suite à la présentation des ateliers de cette année (dont 3 sont à nouveau consacrés à l'Āyurveda, la médecine traditionnelle de l'Inde), vous m'avez demandé ce que sont VĀTA, PITTA et KAPHA. Voici donc quelques éléments de réponse en guise d'introduction (ou de révision) à nos ateliers...

Selon le yoga et selon l'Āyurveda, TOUT dans l'univers est composé de cinq éléments fondamentaux (les pañcabhūtani), dans l'ordre : 1/ Pṛthivī la terre, 2/ Ap l'eau, 3/ Tejas ou Agni le feu, 4/ Vāyu l'air et 5/ ce qu'on appelle l'éther (ou espace), Ākāśac'est-à-dire la matière plus subtile qui contient les quatre autres. Et TOUT ce qui fait partie de cet univers, en tant que matière physique, y-compris nous-mêmes, est également un composé de ces 5 éléments (nous savons tous par exemple que notre corps contient environ 65% d'eau). 

Ces éléments ont tendance à se regrouper par deux, et ce sont ces "duos d'éléments" que la médecine āyurvedique appelle doṣa (prononcez dosha) ou constitution. Les doṣas sont au nombre de trois : VĀTA, KAPHA et PITTA. VĀTA est un composé des éléments air et éther, KAPHA est une combinaison de terre et d'eau, et PITTA est feu et eau (pensez à de la lave, une sorte de feu liquide...).



Les trois doṣas sont présents en chacun de nous (nous avons tous des trois), mais selon différents dosages, ce qui fait que nous avons chacun une constitution individuelle et unique (notre prakṛti). Pour l'Āyurveda en effet, c'est le ratio de nos doṣas qui influence tout ce qui fait notre personnalité, depuis la forme même de nos yeux, de nos dents, de notre corps en général, jusqu'à nos émotions ou nos schémas de pensée, jusque même aux maladies que nous sommes susceptibles de développer. Et c'est souvent sous cet aspect individuel que le concept des trois doṣas est abordé... 

Mais de la même manière que chaque individu a son propre doṣa dominant, chaque heure de la journée, chaque âge de la vie, chaque saison de l'année a également le sien. Et c'est plutôt sous cet aspect lié à la saison que nous aborderons les trois doṣas cette année.

Traditionnellement, dans l'hémisphère nord, l'automne-hiver (de novembre à février) est de tempérament VĀTA. La fin d'hiver et le printemps (de mars à juin) sont de nature KAPHA. Et l'été, de juillet à octobre est PITTA. Et lorsqu'un doṣa augmente à l'extérieur, il augmente aussi à l'intérieur, ce qui peut créer le déséquilibre. En d'autres termes, nous résonnons à la vibration des éléments extérieurs (comme lorsque les rhumatismes se réveillent avec le temps humide ou que les anciens "sentent" qu'il va pleuvoir ou qu'il va y avoir de l'orage).

On dit en sanskrit : Yathā piṇdande, tathā bramāṇde / Yathā bramāṇde, tathā piṇdande.
Ce qui est dans le corps est aussi dans l'univers / ce qui est dans l'univers est aussi dans le corps. Nous ne sommes pas séparés... Nous sommes "poreux" à notre environnement...

Pour rester en bonne santé et en équilibre au fil des saisons, il faut alors apaiser le doṣa qui est en excès au dehors comme au dedans. En adaptant par exemple sa pratique de yoga, en modifiant son alimentation ou sa routine quotidienne. En veillant particulièrement à certains organes, certaines régions ou fonctions du corps qui - comme en Médecine Traditionnelle Chinoise - seront plus sensibles à certains moments de l'année. C'est tout cela que je vous propose d'aborder lors des ateliers Yoga & Āyurveda. Il y a moult petits changements que nous pouvons mettre en place, qui ne sont pas si contraignants, et qui parfois nous changent la vie !

Commentaires