crème de châtaignes reminéralisante au sucre complet

C'est bien joli de ramasser des (tonnes de) châtaignes..., mais, et après, qu'est-ce qu'on en fait ?
Cette année, sur l'idée de l'une de mes élèves de yoga nidrā, j'en ai fait une délicieuse crème de châtaignes. Que j'ai très peu sucrée (celles du commerce le sont vraiment trop...). Et qui ira très bien en fond de tartes, en garniture de crêpes, pour épaissir une soupe, ou tout simplement sur les tartines du petit-déjeuner ou du goûter. Les 20 pots que j'ai confectionnés (je viens de passer trois jours à ne faire - presque - que ça !) devraient bien nous tenir tout l'hiver !



Autrefois un aliment de "pauvre", la châtaigne avait été progressivement délaissée au profit de la pomme de terre, plus facile à conserver et à éplucher sans doute, mais à l'index glycémique bien plus élevé ! Naturellement sans gluten, la châtaigne connaît aujourd'hui un regain d'intérêt... et on a bien raison, car c'est un aliment protéiné, très sain et très digeste : riche en vitamines du groupe B (B1, 2, 3, 5, 6 et même les rares B9 et B12), en acides gras essentiels insaturés (dont les fameux omégas 3) et en minéraux (fer, potassium, magnésium, manganèse, cuivre, phosphore...), ce qui va contribuer à apaiser le système nerveux (la nature est bien faîte, c'est justement ce dont on a besoin en automne, saison vata selon l'āyurveda...).

Ingrédients :

Bien évidemment vous multipliez (ou divisez) les quantités selon votre cueillette et votre courage...
- 1kg de châtaignes
- 250 à 300ml d'eau
- 400g de sucre complet type rapadura (ce sucre n'est pas déminéralisant et donnera une belle couleur à votre crème).

Recette :

- incisez les châtaignes (la partie ovale, la plus claire)
- cuire 10 minutes à l'eau (évidemment je ne suis pas pour la technique du micro-ondes...)
- éplucher (si si, les deux peaux !!!)
- mixer au robot (attention à ne pas cuire les châtaignes trop longtemps ou vous ne pourrez pas les mixer, elles seront trop collantes... il faut qu'elles fassent comme une poudre).
Solution bis : les éplucher entièrement, les cuire puis enlever la seconde peau. Celle-ci s'en va plus facilement, mais au goût, allez savoir pourquoi, la première méthode est meilleure...

Bon, en tous cas, le plus dur est fait... Maintenant, dans une casserole, faire chauffer l'eau et le sucre, jusqu'à ce que de grosses bulles se forment. Verser la "poudre" de châtaignes et laisser épaissir en mélangeant. Là, j'ai mixé une seconde fois au mixer plongeant car ma fille n'aime pas les morceaux, mais c'est facultatif... Verser dans des pots en verre, fermer à chaud comme pour une confiture. Vous pourrez les conserver un an.

Voilà... c'est long, fastidieux, on en attrape des ampoules aux mains, mais lorsque vous goûtez de cette onctueuse mixture encore tiède, vous avez immédiatement envie d'en refaire... Vous avez dit addictif ?

Commentaires