3 postures de yoga... pour étirer 3 muscles-clés après une balade à vélo

Le vélo est une saine activité. Non polluante, non consommatrice d'énergie fossile. Sans pesanteur pour les articulations et qui, tour de pédale après tour de pédale, nous entraîne même dans une ritournelle très méditative... 
Je me souviens d'ailleurs avoir écrit un article intitulé "10 bonnes raisons de faire du vélo en ville", à l'époque où j'habitais Paris et sillonnais la capitale à bicyclette... Nous en faisons moins paradoxalement aujourd'hui que nous habitons la campagne, mais nous nous y remettons avec notre fille qui commence à prendre goût à la petite reine.


Alors pour la petite famille et pour celles de mes élèves qui sont d'invétérées cyclistes pendant les vacances, voici 3 postures de yoga qui compenseront de longues randonnées à vélo, car quand même, si l'on peut trouver un défaut au vélo, c'est que c'est encore une activité assise, avec tous les désagréments (raccourcissements) que cela comporte pour les muscles du bassin et des jambes hautes...

• aśvasaṇcālanāsana, la posture équestre, pour étirer le psoas :

 ekapādarājakapotāsana, le pigeon pour étirer le piriforme :


• supta pādāṇguṣṭhāsana, la posture du gros orteil à la main pour étirer les ischio-jambiers :

Et pour rétracter le moins possible votre psoas & votre ischio-jambier tout en roulant, vous veillerez à régler votre selle suffisamment haute de sorte à avoir la jambe parfaitement tendue lorsque la pédale est en bas. Une bonne assise, sur les ischions, le dos "droit", protégera quant à elle votre piriforme, ce muscle de la loge fessière (quelle jolie expression anatomique...) qui relie le sacrum à la hanche et que l'on vient comprimer lorsqu'on se pose sur le sacrum au lieu des pointes de fesses... Sur ce point, rien de tel qu'un bon vieux vélo, un vélo dans nos âges, on va dire... "vintage".

Bonne "roulade" et bonne pratique !

PS : ça n'a rien à voir, mais... je me demandais quel pouvait bien être le sens du préfixe "vint" dans vintage, me disant que cela devait vouloir dire âge ancien ou quelque-chose comme ça, mais non. "Vintage" est la déformation anglosaxonne du terme français "vendange". Il s'applique donc premièrement au vin dans le sens de "millésimé". 
Rien à voir donc avec le vélo, si ce n'est que cela fait marcher celui que l'on a, dit-on, dans la tête, celui que le yoga pour sa part entend bien arrêter... yogaḥ cittavṛtti nirodhaḥ !

Commentaires