Infos-Yoga n°87 : précieux périnée, paradoxal périnée...

Suite à la sortie de son dernier ouvrage "Périnée, arrêtons le massacre !" (succinctement présenté dans le n°85 et réimprimé ce mois-ci), le Dr Bernadette de Gasquet revient pour Infos-Yoga sur ce qui abîme et ce qui sauve cette région racine, cette zone de passage, par trop oubliée de nos pratiques corporelles contemporaines...


portrait de Bernadette de Gasquet par Jean-François Chavanne©.

Et s'agissant de celles de nos disciplines qui plus particulièrement nous intéresse ici, 
je vous retranscris l'extrait de notre conversation concernant directement le yoga :

  • Qu'est-ce qui peut encore aider à la récupération du périnée ? Est-ce que le yoga par exemple est une bonne méthode pour préserver son périnée en amont d'une grossesse ou pour retrouver son périnée si on a fait des erreurs dans le cadre d'un sport ou d'un accouchement ? Est-ce que c'est une bonne réponse ?
Oui. C'est une bonne réponse à des tas de niveaux. D'abord parce que c'est une des rares activités physiques, pour ne pas dire sport, où l'on a beaucoup de choses à l'horizontale, et beaucoup de choses à l'envers. C'est très rare. Il faut donc vraiment privilégier les postures à quatre-pattes, les postures couchées (tous les couchés sur le dos, sur le ventre, sur le côté), et toutes les postures à l'envers : demi-pont, déclives, etc... pour un petit peu, aller contre la gravité. Ensuite, parce qu'en yoga, en principe, on travaille beaucoup sur l'étirement, qu'on travaille théoriquement beaucoup la respiration, avec une expiration active et qu'on travaille beaucoup "intérieur". Le yoga n'a pas qu'une action musculaire visible. S'y ajoute tout un travail sur la circulation : circulation du sang, de l'énergie, sur le massage viscéral, à travers la respiration toujours, et ainsi l'on agit sur la constipation, on agit sur les reins, le foie, tous les organes d'élimination, et puis on renforce en principe un petit peu le tonus de base, on étire les chaînes postérieures, on diminue la pression intra-abdominale... Donc il est certain qu'avec un yoga qui serait un petit peu plus précis au niveau du périnée, un peu plus conscientisé à ce niveau-là, le yoga serait certainement l'une des disciplines les plus complètes pour travailler globalement le périnée.

Également dans cet article, deux postures essentielles pour le périnée (ici démontrées par Marine que je remercie tant pour sa pose que sa recherche photographiques) : Svastikāsana, pour une prise de conscience "dépolluée" de l'action des fessiers et des adducteurs et Ardhasetusarvāṇgāsana, le demi-pont pour ressentir et travailler l'alternance contracté / relâché des muscles dits pelviens.

photos tirées de "périnée, arrêtons le massacre", Bernadette de Gasquet©.

Et puis, pour les lecteurs(trices) du magazine qui l'auront déjà lu, voici l'inédit promis : 
un paragraphe pas très long, dit dans un seul souffle, mais qui est d'une telle densité, qu'il pourrait nous faire le programme d'un an de ce que j'ai intitulé "yoga-périnée" !

  • Le yoga certes utilise beaucoup la respiration, encore faut-il savoir ou pouvoir bien respirer... Peut-on rappeler ce que c'est que "respirer à l'endroit"...
Remonter, à l'expir, sur le temps actif qui est fait par les muscles expirateurs, les muscles expirateurs, ce sont les abdos, mais pas n'importe lesquels, ce sont ceux qui remontent pour refouler le diaphragme. Et il faut faire de la place en haut, donc il faut évidemment que toutes les postures permettent l'allongement de la colonne, avec épaules le plus loin possible du bassin. Parce que si l'on n'a pas de place en haut, on ne peut rien remonter, et donc si l'on serre le ventre, on met de la pression c'est tout.


Enfin je signale (et notamment à celles qui payent ces livres épuisés à prix d'or en occasion depuis plusieurs mois...) la ressortie de "trouver sa position d'accouchement" chez Marabout sous le titre "Accouchement : la méthode de Gasquet", avec en prime et en avant-première, la présentation d'une toute nouvelle table d'accouchement permettant mobilité et ajustements physiologiques aux mamans pendant le travail. "La forme après bébé, méthode de Gasquet" (ex "retrouvez la forme après bébé") paraîtra quant à lui début septembre, je vous le redirai...

Bonne (re)lecture à toutes !

Commentaires