âsanas-à-la-suite #4

Le temps, déjà..., est à pratiquer dehors. Vous proposant cette mini-séance, très en ouverture de hanches, je triche un peu, avec des images prises l'été dernier à l'ombre du tulipier qui, à l'heure qu'il est, n'est pas encore en feuilles...

cliquez sur le folioscope pour l'agrandir...

1-Vajrāsana
Prenez le temps de vous installer dans cette posture à genoux, que l'on dit de la foudre ou du diamant en sanskrit, et où vous avez essayé de placer votre séant le plus en arrière possible, sur les talons.
2-Bakāsana
Lorsque vous vous sentirez parfaitement calme, avec une respiration bien descendue, bien basse dans le ventre, vous placerez les deux mains à plat devant vous sur le sol. Vous positionnerez ensuite, l'un après l'autre, les pieds juste derrière des mains, puis, en gardant l'allongement du dos, vous calerez les tibias sur l'arrière des bras. Vous sentirez enfin (ou peut-être pas...) le moment où vous pourrez basculer le poids du corps en avant pour venir en équilibre, dans cette posture de blanche aigrette.
3-Baddhakoṇāsana
Reposez les pointes de pieds au sol, puis les talons, puis les pointes de fesses et gardez l'ouverture des hanches et des genoux pour venir vous asseoir en "angle lié", plante contre plante, le dos érigé. Détendez les hanches, le dedans, le profond des hanches pour permettre aux genoux de descendre...
4-Suptabaddhakoṇāsana
Pour sortir de ce papillon, vous poserez les doigts au sol derrière vous et, en faisant de petits pas à reculons sur les mains, doigts vers les fesses, vous trouverez le moyen de venir allonger votre dos. Éloignez les épaules du bassin, étirez votre nuque. Gardez les pieds ensemble, et relaxez bien les hanches, encore : il vous faut repérer tout ce qui n'a pas encore "voulu" lâcher dans cette articulation...
5-Transition à plat dos, pieds au sol
Puis refermer les jambes en les réunissant depuis la racine des jambes vers les genoux de façon à ne pas modifier l'orientation de votre bassin. Profitez de cette transition pour tenter de détendre tout ce que vous pouvez encore détendre dans le corps... 
Détendez pour assimiler le travail effectué, détendez pour préparer le travail à venir...
6-Pādāpānāsana
Amenez ensuite naturellement (c'est souvent ce que le corps demande après cette ouverture de hanches...) les deux genoux vers le ventre en serrant bien les plis de l'aine pour, une fois encore, ne rien "toucher" au bassin... placez la main droite sur la jambe droite (quelque-part entre le genou et la cheville), la gauche sur la gauche, et avec chaque expiration, pressez un peu plus les mains "dans" les tibias, "dans" le corps, "dans" le sol, verticalement.
Enfin vous replacerez les bras le long du corps, et reposerez les pieds l'un après l'autre, talon avant la pointe, puis vous roulerez sur le côté pour revenir à la verticale...


Note : Je me contente de donner brièvement là l'enchaînement des postures, 
la manière dont on y entre et dont on en ressort, mais je vous laisse le soin de rester, de respirer, d'apprécier chacune... le temps que cela vous est confortable...
Je précise également que Bakāsana, la deuxième posture est optionnelle, à ne tenter que si vous avez déjà une bonne expérience des équilibres en yoga, car si vous ne vous feriez pas grand mal en tombant sur les pieds (comme c'est le plus souvent le cas), il en irait tout autrement si vous en veniez à piquer du nez, en avant...


Bons essais, bonne pratique !

Commentaires