"chatvâsana"...

"On dirait qu'ils sont morts", me dis-je parfois, regardant nos chats dormir...


Et ces trois matous-yogis de m'enseigner ce qu'est Shavâsana, la posture du cadavre. Le corps fait le mort. Les tensions, les identifications, les "moi-je", les désirs, les peurs, les volontés, les faims-et-soifs ont "lâché"... Et l'être (cet immortel "je suis"), s'est retiré au centre, au cœur du corps, ce lieu où nous nous "concentrons" en fin de séance...


Quant au quatrième petit minet qui nous est arrivé la semaine dernière, ayant bien besoin de se remettre d'un début difficile dans la vie, il pratique la réparatrice "chatvâsana" nuit et jour..

Commentaires