âsanas-à-la-suite #1

Un petit enchaînement pour étirer le dos et assouplir les hanches...

cliquez sur le folioscope pour l'agrandir...
1-Tâdâsana
Vous êtes debout, c'est-à-dire en posture dite « de la montagne » (tâdâ), celle dont 
(ici et souvent) toutes les autres découlent... Vos pieds sont espacés de la largeur du bassin, et vos mains jointes en pranam... Paupières (mi-)closes, laissez-vous osciller quelques instants... Puis, votre conscience sous votre « semelle », vous amenez le poids de votre corps principalement sur le talon... « Lâchez » les hanches... 
« Montez » votre attention dans l'espace de votre cœur, derrière les mains, et restez quelques respirations...

2-Utkatâsana
Sur une expiration, levez doucement les bras au ciel, et en même temps, poussez le bassin en arrière tout en fléchissant les genoux, comme si vous alliez vous asseoir 
sur une chaise (c'est comme cela que l'on traduit le nom de cette posture en français). Gardez du poids sur l'arrière-pied, cheville détendue... Sentez-vous comme « suspendu(e) » par les mains et lâchez le bassin dans la pesanteur... Ressentez vos pieds, solides dans le sol... et vos mains, vos doigts, aériens...

3-Pâdahastâsana relaxé
En expirant, laissez aller tout le haut du corps en avant, comme un pantin que l'on ne retient plus... Les genoux s'étendent un peu mais restent semi-fléchis, le buste vient sur les cuisses, se dépose complètement... Détente...

4-Mâlâsana (une variante)
Fléchissez un peu plus les genoux, laissez le bassin descendre pour venir en position accroupie, les pieds parallèles (et non « en canard », même si les talons ne touchent pas le sol). À nouveau, joignez vos mains devant la poitrine, et passez vos coudes par-devant les genoux... Repoussez vos tibias vers l'arrière avec vos bras... Sentez tout le dos s'étirer... Et encore, présence, dans le cœur, Anâhata, derrière les mains...

5-Baddhakonâsana
Posez doucement votre séant par terre... Joignez les pieds plante-à-plante et balancez le haut du corps de gauche à droite, tout en gardant le dos droit, étiré... Le bassin se rapproche des pieds, les genoux descendent... Alors, vous pouvez, avec légèreté, battre de vos ailes de papillon (les jambes).

6-Baddhakonâsana en avant
Laissez glisser les mains en avant, jusqu'à ce que, si cela vous est possible et confortable, le front se pose au sol. Allez moins loin sinon, bras étendus, mains au sol devant les jambes. Ne posez pas le front à tout prix, car le dos ne doit pas s'arrondir... Sentez-le qui respire... Vous reviendrez en déroulant la colonne, vertèbre après vertèbre..., et resterez un petit temps en assise...
Bonne pratique !

Commentaires